Station météo sans fil : comment fonctionne le pluviomètre ?

La plupart des stations météo sans fil sont équipées d’une série d’instruments leur permettant de récolter toutes les indications nécessaires à l’élaboration d’une météo.

Voici quelques-uns de ces éléments indispensables à leur bon fonctionnement :
  • Ceilomètre pour mesurer la hauteur des nuages
  • Capteur de temps présent et / ou capteur de visibilité
  • Pluviomètre pour mesurer les précipitations équivalentes à des liquides
  • Capteur de profondeur de neige à ultrasons pour mesurer la profondeur de la neige
  • Pyranomètre pour mesurer le rayonnement solaire

Les stations météo sans fil à faible puissance

La source d'alimentation principale d'une station météorologique automatique dépend de son utilisation. De nombreuses stations à faible puissance utilisent généralement un ou plusieurs panneaux solaires connectés en parallèle avec un régulateur et une ou plusieurs batteries rechargeables, apprend-on sur le site https://stationmeteosansfil.fr. En règle générale, la production solaire est à son optimum pour seulement 5 heures chaque jour. En tant que tel, l'angle de montage et la position sont vitaux.

Dans l'hémisphère nord, le panneau solaire serait monté vers le sud et vice versa pour l'hémisphère sud. La sortie des panneaux solaires peut être complétée par une éolienne pour fournir de l'énergie pendant les périodes de faible ensoleillement, ou par une connexion directe au réseau électrique local. La plupart des stations météorologiques aéroportuaires automatisées sont connectées au réseau électrique commercial en raison des besoins en énergie plus élevés du ceilomètre et des capteurs météorologiques actuels, qui sont des capteurs actifs et émettent de l'énergie directement dans l'environnement.